Voyages-nature-bio-treking-découverte -enfants-ain-rhône alpes-dessins-jouets-Jura-energies renouvelables-avion-train-tourisme-decoration-parfumerie-jouets

 

 

Banquette de tir n.f. : c'est un emplacement surélevé qui permet à un ou plusieurs soldats d’être à bonne hauteur pour tirer. Cet endroit est généralement placé un peu en derrière les murs d'enceinte et permet donc de tirer par dessus ceux-ci, vers l'extérieur de la place forte.

 

Basse-cour n.f. : Tu connais bien entendu ce terme, mais il désigne, à l'origine, la cour des dépendances (cour de ferme réservée à l'élevage de la volaille et des petits animaux domestiques) d'un chateau et protégée par les murailles de celui-ci.
Il y a aussi la "cour principale", celle qui était réservée aux maîtres du château.



Bastion ou Bastillon (de Bastille) n.m. : c'est un ouvrage typique de fortification, généralement avec deux côtés et deux faces et qui est prévu pour recevoir le matériel d ’artillerie, canons ou mitrailleuses. Cette construction est placée de sorte qu'elle dépasse un peu du reste des murailles pour pouvoir tirer dans plusieurs directions, en face mais aussi le long de ces murailles.

On dit d'un fort qu'il est un "Système bastionné" quand son tracé, ses plans, ont été réalisés en faisant se rejoindre plusieurs bastions.

 

Batterie n.f. : ce terme peut avoir plusieurs significations mais en règle générale, il désigne l'ouvrage de fortification où sont disposées les pièces d'artillerie, canons, obus, prêts à servir si nécessaire.
Au Fort l'Ecluse, il y a surtout des batteries qui ont été creusées dans la roche, comme des cavernes. Si tu es en pleine forme, tu pourras en voir tout au long du tunnel de plus de 1 200 marches et creusé lui aussi dans la roche. Ce tunnel rejoint la "citadelle" ou "fort supérieur".

 

Beffroi n.m. : dans l'ancien temps, c'est une tour d'attaque en bois, qui peut se déplacer et qui permettait autrefois aux assaillants d'attaquer les remparts et les châteaux.
Le fameux "cheval de Troie" est une sorte de beffroi, il avait la particularité de ressembler à un immense cheval pour tromper l'ennemi.

 

Blockhaus n.m.( de l'allemand Block, bloc et Haus, maison) : c'est un petit bâtiment fortifié, de bois, pierre ou plus récemment de béton. En France, durant la seconde guerre mondiale, 1939-1945, les allemands avaient érigé de nombreux blockhaus, notamment sur les plages de la Manche et de l'Atlantique pour empêcher le débarquement de troupes alliées. Dans les landes, dans le sud-ouest de la France, ils avaient même construit des pistes de plusieurs dizaines de kilomètres pour se déplacer facilement entre les différents blockhaus; elles servent aujourd'hui de pistes cyclables pour longer le bord de l'océan.

 

Bouche à feu n.f. : arme à feu qui est non portative (obusier, mitrailleuse,etc.), c'est à dire que son poids ne permet pas de la porter à l'épaule et nécessite de la laisser en place ou alors de la transporter montée sur roues ou encore sur un véhicule.

 

Braie n.f. : défense positionnée sur la contrescarpe.

 

Brèche n.f. : c'est un effondrement obtenu dans un rempart, "ouvrir une brèche", soit en ayant miné une partie de ce rempart soit par des tirs de canon. Cette brèche permet alors à l’assaillant de pouvoir pénétrer dans le fort.

 

Brigandine ou brigantine n.f. : c'est une armure ancienne, un vêtement de protection doublé de lames de fer attachées les unes aux autres par des clous applatis ou par des crochets. Cette brigandine était portée par les archers et les arbalétriers.

 

©2005 lesitedefortlecluse.orgCrédits & Ressources

 

Banquette de tir

 

Bastion

 

Batterie 14 du Fort l'Ecluse

 

Beffroi

 

Bouches à feu

 

Brigandine