Voyages-nature-bio-treking-découverte -enfants-ain-rhône alpes-dessins-jouets-Jura-energies renouvelables-avion-train-tourisme-décoration-parfumerie-jouets-mobilier

 

 

Gabelle (de l'italien gabella emprunté à l'arabe qabâlah, impôt) n.f. : c'était un impôt royal, sorte de taxe, prélevé à partir du XIVe siècle sur la vente du sel au détail. La gabelle sera définitivement abandonnée en décembre 1790.

 

Gabion n.m. : c'est une sorte de panier cylindrique, sans fond et rempli de terre ou de pierres, dont ont alignait de nombreux exemplaires formant ainsi un parapet  de protection dans les premiers systèmes de défense.

 

Gargouille n.f. : c'est un conduit d'évacuation des eaux pluviales et généralement orné d'une figure ou d'une gueule.

 

Garnison n.f. : c'est tout l'ensemble des troupes de soldats qui restent dans un ouvrage fortifié.

 

Gibet n.m. : il s'agit de la potence où l'on exécutait les condamnés à la pendaison.

 

Glacis n.m. : c'est une zone nue, dépourvue de tout arbre, arbuste ou autre cachette naturelle, qui s'étend en avant d'une fortification et n'offrant donc pas de protection possible à l'ennemi. Ce plan, habituellement faiblement incliné vers l’extérieur permettait aux défenseurs, dans les premiers temps, de disposer d'un champ de tir dégagé pour tirer sur l'assaillant.

 

Gorge n.f. : c'est le côté arrière d'une place, opposée à la tête (ou face) tournée vers l'ennemi; espace par lequel un bastion se rattache au corps de place.

©2005 lesitedefortlecluse.orgCrédits & Ressources

 

Gabion

 

Gargouille

 

Gibet