Voyages - nature - bio - treking - découverte - avion - vacances - hotels - energies renouvelables - magazines - mer - montagne

 


Ravelin n.m. : important ouvrage défensif triangulaire, d'époque médiévale, destiné à protéger un point vulnérable et stratégique, un accès par exemple, des tirs directs de l'ennemi.

Redan ou redent n.m. : ouvrage de fortification composé de deux faces qui forment un angle saillant.

Redoute n.f. : petit ouvrage de fortification isolé et clos, habituellement de forme carrée ou polygonale, dépourvu de bastions. Cet ouvrage, servant de réduit local pour généralement y diposer de l’artillerie est un élément de défense comme d'attaque et quelquefois une construction provisoire.

Réduit n.m. : ouvrage de retranchement placé à l'intérieur d'un fort et servant à la défense ultime. Forme abrégée de « réduit défensif ».

Rempart n.m. : forte muraille de pierre de taille (ou autres matériaux dans ses formes rudimentaires : enrochements, etc.) qui forme l'enceinte d'une forteresse, d'une ville fortifiée. Ces remparts sont à contreforts intérieurs (poussée de la levée de terre) qui augmente leur résistance aux projectiles des engins de siège ou de l'artillerie.

Ressaut n.m. : petit palier qui interrompt un plan vertical; rupture de pente.

Rue du rempart n.f. : chemin militaire pavé passant en arrière d'un rempart, facilitant la circulation des troupes, de l'artillerie ou encore l'approvisionnement.

2005 lesitedefortlecluse.orgCrédits & Ressources


                                                 
L E   S I T E D E F O R T L ' E C L U S E